Soirée intime avec Marion Muller-Colard - La vierge et moi

Le 31/10/2019 de 18:45 à 20:00

Ajouter au calendrier

  • Librairie Bisey - Mulhouse

Bisey 2019 10 31

Librairie Bisey 35 place de la Réunion, 68100 Mulhouse

Trois textes de Marion Muller-Colard seront mis en scène par Sandrine Pirès - Compagnie de théâtre Le Gourbi Bleu . Le "Triptyque" dans le cadre des Scènes d'Automne de La Filature, Scène nationale - Mulhouse samedi 2 novembre à Espace 110 - Centre Culturel d'Illzach

Marion Muller-Colard est née en 1978 à Marseille.
Après un doctorat de théologie à l’université de Strasbourg, elle navigue entre le milieu hospitalier où elle est pasteur, la publication de ses premiers textes pour la jeunesse, la Scène Nationale de la Filature de Mulhouse où elle anime des ateliers d’écriture. C’est là qu’elle rencontre Sandrine Pirès en 2011. Depuis 2013, elle se consacre essentiellement à l’écriture. Elle a publié notamment "L’autre Dieu" (Labor et Fides, 2014), "Le Complexe d’Elie" (Labor et Fides, 2016), "L’intranquillité" (Bayard, 2017).
A la demande d’Emmanuel Carrère, elle participe à un collectif consacré à l’auteur (à paraître aux éditions P.O.L en 2018). Son premier roman de littérature générale, "Le jour où la Durance", ouvre une nouvelle collection aux éditions Gallimard en octobre 2018.
Pour la jeunesse, elle a publié "Prunelle de mes yeux" (Gallimard, 2011), "Bouche cousue" (Gallimard, 2016); et aux éditions Les Petits Platons : "Le Professeur Freud parle aux poissons" (2014) et "Le petit théâtre d’Hannah Arendt" (2015) .
La vierge et moi
"Trois femmes se croisent, se rencontrent, s'interpellent au pied d'une statue de la Vierge. Une amoureuse, une jeune mère, une clocharde. Elles se disputent, se consolent, en viennent aux mains, parfois. Elles livrent leurs souvenirs d'enfance, leurs rêves, leurs colères, leurs folies. Enfant, la jeune mère s'est jurée qu'elle deviendrait Marie, quand elle serait grande. Et la voilà enceinte, sans bien comprendre comment, émerveillée d'avoir si bien réussi. Mais lorsqu'elle revient de nuit avec son bébé, la jeune mère essaye de le faire tenir dans les bras de la statue pour le confier à plus grande qu'elle. Plus grande peut-être, mais de marbre. L'amoureuse et la clocharde sont malgré elles investies d'une mission. Elles ne peuvent pas abandonner la jeune femme, en proie à son premier désespoir maternel. Et qui pourra consoler l'amoureuse de l'homme qui ne vient pas ? Qui donnera à la jeune mère le courage de se détourner des statues pour entrer dans le vif du réel, dans la chair et l'os d'une vie incarnée, brinquebalante, majestueuse, décevante? Sur ce qu'il reste de la vie après les désillusions, la clocharde en connaît un rayon. Un rayon lumineux qu'elle dévoilera petit à petit, au pied de la statue de Marie..."
Réservations :
info@bisey.com