rencontre dédicace Agnès Ledig "Juste avant le bonheur" Albin Michel

"Juste avant le bonheur" est le deuxième livre de la romancière alsacienne Agnès Ledig (saluons au passage l’arrivée de l’intéressée au sein de la vénérable maison Albin Michel qui est en soi un indicateur sur la force de ce roman et le parcours accompli).
Avec générosité et efficacité, Agnès Ledig polit patiemment et joliment les angles et les arêtes un peu vives de personnages cabossés par la vie. De l’amitié, de l’amour et un drame (je ne dirai rien de plus) fournissent le moteur de la narration, les uns se rattachent aux autres, à la vie, à l’amitié et à l’amour, c’est selon.
Julie, Lulu, Paul, Jérôme sont les héros attachants d'un conte (de fées ?) moderne. A 20 ans, Julie est une jeune mère-solo qui subit un sous-emploi et le patron salace qui va avec. Elle se débat, ne renonce pas à croire en la vie, en compagnie de son fils Lulu qu’elle élève tant bien que mal. Elle croise la route de Paul, fraîchement divorcé, généreux et désintéressé, qui l’invite à passer quelques jours de vacances en Bretagne, s’y trouve Jérôme (le fils de Paul et médecin) qui se remet mal du suicide de sa femme. Vous suivez ? Ça va ?
Optimisme et gaieté me demanderez-vous ? Ça vient ! Tout ce petit monde se découvre, s’apprivoise, s’affronte au long d’une première partie du roman où Agnès Ledig déploie la description des protagonistes. Les vacances et la « comédie » prennent fin… en route vers le drame où chacun achèvera de se construire.
On tourne et tourne les pages de ce roman bourré de grâce, séduit par ce petit monde délicatement raconté, avec l’envie de savoir, de partager leurs existences… Futur grand succès public, ce roman qui se lit d’une traite ne laissera personne insensible.

Juste avant le bonheur - à paraître le 1er mai, Albin Michel, 352 pages, 20€

Librairie L'Usage du Monde Strasbourg - Cronenbourg