Du Coin de la Page N°11 - Octobre 2019

Le mot du président

Chers amis des livres,

La rentrée littéraire ?....

Ca continue, et encore quelques nouveautés que nous recevons en octobre pour compléter le choix que les libraires A.LIR vous proposent sur leurs tables.

Mais pointent déjà du bout du nez, les sélections pour les prix littéraires Goncourt, Renaudot, Fémina, Interallié, et tous les autres qui seront attribués en novembre et en décembre. Nous les avons en stock, nous vous les montrons, nous vous les proposons, mais c’est vous, chers lecteurs, chers clients qui choisirez.

Alors il ya bien des médias, des journaux et des magazines qui font leur pronostics, qui annoncent les potentiels gagnants ou qui croient révéler tel ou tel arrangement entre éditeurs. Je préfère que l’on se réserve la surprise et laisser les jurys nous présenter leur choix, et nous, libraires indépendants, passeurs de textes et d’idées nous auront la joie et le privilège de les découvrir avec vous, de les analyser, de les critiquer et de les aimer….ou pas.

Nous vous remercions  vivement pour votre fidélité et votre soutien et vous donnons rendez vous dans nos librairies.

A bientôt au prochain numéro.

D Ehrengarth – Président A.LIR

Le coup de cœur de la librairie A Livre Ouvert

Embrasements de Kamila Shamsie

Actes Sud

Isma et Aneeka sont soeurs et aussi différentes que possible. Là où l'aînée est réservée, pratiquante et respectueuse de l'Islam, la cadette se sent libre de prendre (beaucoup) de distance avec les us et coutumes liés à sa religion, tant elle est sûre de sa beauté et sa séduction. Elles vivent dans une banlieue ouvrière de Londres avec un fort taux d'immigrés pakistanais comme elles, souvent de la deuxième ou de la troisième génération.
Leur mère est morte alors qu'elles étaient encore jeunes et leur père, qui s'était engagé dans le Djihad, est décédé pendant son transfert vers Guantánamo. C'est Isma qui a pris les rênes de la famille pour s'occuper d'élever Aneeka et son son frère jumeau Parvaiz.
Maintenant qu'ils sont indépendants Isma peut se consacrer à sa passion et partir étudier aux Etats-Unis grâce à une bourse.
C'est là qu'elle va faire la connaissance d'Eamonn, le fils "de l'homme qui monte" : Karamat Lone est immigré pakistanais de la seconde génération, musulman et vient d'obtenir le poste de ministre de l'intérieur. Exemple même d'une intégration réussie on le voit au 10 Downing Street sous peu.
Parvaiz, fragile psychiquement et affectivement a succombé aux sirènes de Daesh et vient de partir en Syrie.
Eamonn vient de revenir en Angleterre et se cherche, entre racines musulmanes et Jet Set londonienne.
Aneeka "tombe sous le charme" d'Eamonn avec une idée derrière la tête.
Parvaiz veut rentrer : il se rend compte de son erreur en voyant les horreur de Raqqa.
Karamat Lone a décrété que les anglais engagés dans le Djihad seraient déchus de leur nationalité.

Les éléments du drame sont en place.

Kamila Shamsie dans cette brillante réécriture de la tragédie de Sophocle transpose Antigone de nos jours à Londres. Cela fonctionnerait tout aussi bien à Paris ou à Berlin.
Un des très bons livres de cette rentrée littéraire 2019
.

Willy

Librairie A Livre Ouvert - 4 rue du Marché aux Poissons - 67160 Wissembourg

Embrasements

Le coup de cœur de la librairie Ehrengarth

Jour de courage de Brigitte Giraud

Flammarion

Le récit nous plonge dans la tête de Livio, adolescent de 17ans, pendant les deux heures de son cours d‘histoire au cours desquelles il va présenter un exposé sur un médecin juif Allemand ayant lutté pour les droits des homosexuels ainsi que pour l’égalité homme-femme. Cet exposé lui servant aussi de cadre pour faire son coming-out à sa classe. Une ambiance proche du huit-clos, qui enveloppe sans oppresser.

C’est un roman à lire d’une traite, on a l’impression qu’il a été écrit d’une seule respiration et on ressent un véritable impact physique à sa lecture. La puissance des mots mérite qu’on prenne le temps de le savourer en une fois.

On suit au plus proche le cheminement intérieur de Livio, chacune de ses réflexions à mesure qu’il approche de la révélation finale, va-t-il réussir à aller jusqu’au bout, comment vont réagir ses camarades, et surtout sa meilleure amie qui ne le quitte pas des yeux. On s’impatiente de connaître le dénouement autant qu’on le craint.

Un roman intimiste et fort, qui nous emporte sans prévenir, une belle plume au service d’une belle histoire. Pas besoin de courage pour adopter ce livre.

Clémence

Librairie Ehrengarth - 14 route du Polygone - 67100 Strasbourg

081

Le coup de cœur de la librairie Parenthèse

Les roses de la nuit d'Arnaldur Indridason

Editions Métailié Noir

La vengeance des victimes.
Elle est condamnée, il l’aime, elle l’entraîne dans sa vengeance mortelle.

A la sortie d’un bal, un couple pressé se réfugie dans le vieux cimetière, mais au cours de leurs ébats la jeune femme voit un cadavre sur une tombe et aperçoit une silhouette qui s’éloigne. Elle appelle la police tandis que son compagnon, lui, file en vitesse. Le commissaire Erlendur et son adjoint Sigurdur Oli arrivent sur les lieux pour découvrir la très jeune morte abandonnée sur la tombe fleurie d’un grand homme politique originaire des fjords de l’Ouest....

Arnaldur Indridason nous entraîne, avec le fameux Erlandur, sur les pistes de noirs trafics et en profite pour dénoncer habilement les combines douteuses des spéculateurs immobiliers autour des quotas de pêche. Il se passe vraiment de sombres intrigues en Islande !

Claudia

Librairie La Parenthèse - 63 rue Boecklin - 67000 Strasbourg

Les roses de la nuit

Le coup de cœur de la librairie Pleine Page

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean Paul Dubois

Editions l'Olivier

En prison à Montréal, Paul Hansen a bien le temps de se remémorer son enfance française, sa mère gérante de cinéma d'art et d'essai d'abord, porno ensuite, son père pasteur exilé dans les forêts minières canadiennes, ses ancêtres danois, sa femme indienne algonquine, libre, aérienne, son merveilleux ami le chien ; et puis aussi sa vie tranquille d'avant, superintendant, homme à tout faire, homme à bien faire , en paix, presque heureux parmi les hommes..jusqu'au «drame»....Le beau roman de cette rentrée, pour nous parler humainement, si humainement, de mondialisation, d'injustice et de révolte.

Fabrice

Librairie Pleine Page - 13 rue Sainte Barbe - 67600 Sélestat

Tous les hommes

Le feuilleton des écrivains de l'association Littér'Al

 

Résumé des épisodes précédents :

Xavier Schwalber, détective privé strasbourgeois, reçoit la visite de Mélanie Muller. Son mari, journaliste d’investigation et romancier sous le pseudonyme d’Athanase, a disparu.

Schwalber apprend vite qu’Athanase est volage, et que Mélanie est en fait avocate, au service d’intérêts russes.

Athanase devait présenter son dernier roman (un thriller gore) dans une librairie, le soir de sa disparition.

Schwalber commence par suivre cette piste. Mais il se fait enlever devant la librairie fermée.

On l’emmène dans une villa, où il retrouve Mélanie et… Mikhaïl Gorbatchev !

Episode N°10 par Jacques Fortier

- Mais qu’avez-vous fait d’Athanase, bande de dégénérés ?

Mikhaïl Sergueïevitch Gorbatchev se tourna lentement — il avait quand même 88 ans — vers Melanya :

- Les détectives de l’Ouest ne sont pas tous des Sherrrlock Holmes. Celui-ci, ma chère, est lent à la détente. Voudrrriez-vous éclairrrer sa lanterne ?

Melanya me regarda dans les yeux.

- Monsieur Schwalber, il n’y a que dans les feuilletons policiers qu’un client embauche un détective pour retrouver un disparu qu’il a en fait enlevé lui-même. Si j’ai fait appel à vous, c’est bien qu’Athanase s’est évanoui dans la nature. Mais vous avez compris : je me fiche de mon mari comme de ma première chemise. Ce qui nous intéresse, c’est…

- Son livre, bon sang de bois ! L’anthropophage de Genève

Elle me toisa avec commisération.

- Le cannibale de Bâle. Mais vous faites des progrès. Oui, ce Cannibale nous ennuie, car ce fouille-merde y a glissé des pseudo-révélations sur La Croix Verte, l’organisation de défense de l’environnement que Mikhaïl a fondée. Des propos injustes dont la publication nuirait à la paix du monde. Il a fallu… nettoyer. Nos androïdes ont agi. L’imprimerie a brûlé, les camions du distributeur ont eu d’étranges accidents, la librairie « Bords de l’Ill » a été fermée pour travaux. Restent douze exemplaires dans une sacoche, celle de mon mari, envolée avec lui.

Je fulminais.

- C’est absurde ! Vous me lâchez sur leur trace, puis vous me faites enlever !

Gorbatchev eut un petit signe d’exaspération.

- Nous ignorions alors qu’il existait un treizième exemplaire du Cannibale. En votrrre possession. Un serrrvice de prrresse imprrrudent…

Même lent à la détente, j’avais compris que ma situation devenait critique. La Croix Verte allait m’éliminer vite fait. Comment me tirer ce mauvais pas ?

Ce fut le moment que choisit l’androïde n°1 pour s’effondrer sur la table à cigares.

Fortier 1

Jacques Fortier