Du Coin de la Page N°12 - Novembre 2019

Le mot du président

Chers amis des livres,

La rentrée littéraire est pleinement sur nos tables, les prix Goncourt, Femina, Renaudot et autres vous y attendent aussi, découvrez les avec les libraires A.LIR et profitez de leurs lectures et des leurs conseils.

Mais la fin d’année approchant également à grands pas, n’hésitez pas à penser livres pour vos idées de cadeaux. Grands ou petits, de fiction ou de réflexion, sérieux ou amusants, ils répondront à toutes vos recherches et seront toujours un très beau cadeau pour celui qui le reçoit, qu’il soit enfant ou adulte, vous lui offrirez un véritable compagnon et une preuve sincère de votre choix liée à la pensée et à l’affection que vous lui portez.

Les quelques pages de cette gazette et les notes de lectures que vous retrouvez sur notre site, vous aideront peut être à vous faire une idée, mais, surtout, n’hésitez pas à pousser la porte de nos librairies et à discuter avec nous, nous adorons vous parler de nos livres.

Le plaisir d’offrir un livre est un plaisir qui n’a d’égal que celui de recevoir un livre……

Les Libraires Indépendants du Rhin, vous souhaitent une très belle fin d’année 2019 et d’excellentes fêtes.

Nous vous remercions vivement pour votre fidélité et votre soutien et vous donnons rendez vous dans nos librairies.

A bientôt au prochain numéro.

D Ehrengarth – Président A.LIR

Le coup de cœur de la librairie A Livre Ouvert

Sauveur et fils - saison 5 de Marie-Aude Murail

L'Ecole des Loisirs

Pffouh, plus d'un an et demi que Marie-Aude Murail nous avait laissés orphelins. Oui parce que c'est comme ça que je me suis senti, de ne plus savoir comment allaient continuer les aventures de Sauveur Saint-Yves et de toute la troupe de la rue de Murlins à Orléans. Ça y est, enfin, avec cette saison 5 nous en saurons un peu plus sur Jovo, Louise, Lazare, Paul, Gabin, Alice et la tribu des hamsters et autres cochons d'Inde qui font le quotidien de notre psychologue de choc. C'est l'occasion aussi de retrouver ses patients qui s'en sortent ou pas, remettent en question Sauveur qui comme à son habitude fait tout son possible pour offrir une écoute de qualité, ceci au risque de rater ce qui se passe sous son nez, ou plutôt sous son toit.
L'humour de Marie-Aude Murail fait mouche, quasiment à chaque page, les situations cocasses et les quipriqui (ben quoi c'est le pluriel de quiproquo, non) s’enchaînent sur un rythme soutenu qui nous interdit quasiment de reposer le livre. (J'ai lu presque la moitié de la nuit, tiens). Elle sait se faire grave aussi, abordant frontalement les questionnements qui sous tendent notre société et notre vie, travaillent les adolescents (à qui la série est destinée au départ), mais trouvent autant écho dans nos vies d'adultes. Cette cinquième saison enchaîne là ou la quatrième s'était arrêtée pour nous offrir encore et encore de vrais plaisirs de lecteur quel que soit notre âge (enfin à partir de 11 - 12 ans)
Et si vous ,n'avez pas lu les saisons précédentes?
Ben qu'attendez-vous pour vous plonger dans les délices d'une lecture addictive?

Willy

Librairie A Livre Ouvert - 4 rue du Marché aux Poissons - 67160 Wissembourg

Willy

Le coup de cœur de la librairie Ehrengarth

Boy Diola de Yancouba DIEME

Flammarion

«  Boy Diola » était le surnom de son père, immigré en France dans les années 60, originaire de Casamance,  territoire sénégalais coupé en grande partie d’avec le Sénégal par la Gambie.

Yancouba est né en 1990, en banlieue parisienne, il cherche à en savoir plus sur l’histoire de son père qui ne raconte que très peu de choses et parfois se fâche quand il insiste.

«  Boy Diola » est le récit de cette histoire, reconstruite comme un puzzle géant par Yancouba, qui découvrira tous les éléments grâce à beaucoup de patience et la complicité des frères et sœurs.

«  Boy Diola » est un récit touchant et charmant, sans politique ni revendication, le récit d’une destinée et d’une famille, celle de ce père qui en Afrique avait dû changer de nom et de religion au grés des influences locales, mais qui installé en France a continué à penser à son village où il a fait construire une maison.

 Lors d’un voyage en Casamance, Yancouba, y découvrira notamment à quel point il y est étranger.

« Boy Diola » un très beau récit, une histoire émouvante, un hommage d’un fils à son père.

Dominique

Librairie Ehrengarth - 14 route du Polygone - 67100 Strasbourg

Lpe 1

Le coup de cœur de la librairie Parenthèse

Par les routes de Sylvain Prudhomme

L'Arbalète Gallimard

Prix Femina 2019.

Une écriture fluide et douce. Une histoire qui donne envie de prendre la route...

" J'ai retrouvé l’autostoppeur dans une petite ville du sud-est de la France, après des années sans penser à lui. Je l’ai retrouvé amoureux, installé, devenu père. Je me suis rappelé tout ce qui m’avait décidé, autrefois, à lui demander de sortir de ma vie. J’ai frappé à sa porte. J’ai rencontré Marie.»

Avec Par les routes, Sylvain Prudhomme raconte la force de l’amitié et du désir, le vertige devant la multitude des existences possibles

Claudia

Librairie La Parenthèse - 63 rue Boecklin - 67000 Strasbourg

Parenthese

Le coup de cœur de la librairie Pleine Page

Opus 77 de Alexis Ragougneau

Editions Viviane Hamy

Assise à son piano pour l'enterrement de son père, le grand chef d'orchestre de l'Orchestre de la Suisse Romande, Ariane s'apprête à interpréter l'opus 77 de Chostakovitch. Cette œuvre a scandé les grand moments de sa famille : la rencontre des parents, l'accident de Bruxelles, l'isolement de son frère dans un bunker, la chute du père : un roman magistral qui explore les limites du jeu musical, et la force du lien familial.

Fabrice

Librairie Pleine Page - 13 rue Sainte Barbe - 67600 Sélestat

Fabrice

Le feuilleton des écrivains de l'association Littér'Al

Episode N°11 par Martine Muller-Lombard

Ce fut le moment que choisit l’androïde n°1 pour s’effondrer sur la table à cigares. Une fumée grise sortait de ses orbites de golem, se mêlant à celle du cigare de « Melanya », restée immobile pendant que l’humanoïde n°2 semblait subir un plantage de logiciel, agitant ses bras d’acier et émettant des bruits suspects.

Une question me brûlait les lèvres : Pourquoi ses gens-là se lançaient-ils à la chasse d’un bouquin publié, alors qu’il aurait suffi d’empêcher son auteur d’enquêter et de l’écrire ? Mélanie savait bien que son mari écrivait, elle aurait pu se contenter de faire disparaître les fichiers.

Non, ça ne rimait à rien. Réprimant un rire nerveux, je contemplais les deux Tchékistes de pacotille agonisants, puis me tournai vers l’homme à la tache de vin sur le front. Je connais par cœur celle de Gorbatchev, que je vénère infiniment. Celle-ci était mal faite. Le visage me rappelait quelqu’un. Mais qui ? J’eus comme un flash. Le Conseil de l’Europe ! J’y avais enquêté sur la fameuse affaire de « diplomatie caviar » mise au point par un certain État pour infléchir les positions du Conseil à son égard. En plein milieu, mes accès avaient été bloqués et l’enquête suspendue. A plusieurs occasions j’y avais croisé le visage en question. Il appartenait à l’un des huissiers, dont la ressemblance avec Gorby m’avait frappé… Un factotum en queue de pie qui devait connaître la maison comme sa poche. A toiser « Melanya » et ses bottines griffées, j’étais sûr que je visais juste. La Croix verte de mon héros avait bon dos.

Un sifflement perça mes tympans. Quelques fractions de seconde plus tard, une déflagration me projeta vers la porte.

Dans la rue, les oreilles encore bourdonnantes, j’entendis des cris, puis une deuxième explosion. Je haussai les épaules, ce qui ne m’empêcha pas de composer le 112 sur mon téléphone.

Litter al

Martine Muller-Lombard

Prix littéraires 2019

Px ac francaise

Grand Prix du Roman de l'Académie française

Px femina

Prix Femina

Px goncourt

Prix Goncourt

Px interalie

Prix Interallié

Px medicis

Prix Medicis

Px renaudot

Prix Renaudot