Du Coin de la Page N°15 - Février 2020

15 bandeau

Le mot du président

Chers amis des livres,

Chers amis de la Librairie indépendante,

Février, le mois placé sous le signe de l’amour. En particulier à Strasbourg qui connaît tous les ans une belle programmation à laquelle participent de nombreux libraires, et, c’est avec grand plaisir et enthousiasme que nous avons été conviés par l’association Book1 à « Ces pages d’amour 2020 » pour présenter quelques beaux ouvrages et les partager avec le public. Merci à cette association amie de longue date de A.LIR.

Amour des livres, amour des textes et des images, amour des mots, voilà le quotidien des libraires indépendants, un amour que nous n’avons de cesse que de partager avec vous. Sur nos tables vous découvrirez toujours de nombreuses nouveautés, mais aussi nos retours de lectures, nos coups de cœur, nos propositions et conseils, des ouvrages d’évasion et de documentation, mais aussi des livres pratiques et utiles. Amour aussi de la liberté d’expression, de la diversité, de l’enrichissement par la découverte, le partage et la connaissance. Aidez-nous à protéger cet amour, car dans ce monde, de nouvelles dictatures essaient de se faire une place, notamment à travers les réseaux sociaux, mais aussi grâce aux politiques de certains.

Donc, à bientôt, rendez-vous dans nos libraires pour toujours de nouvelles rencontres et découvertes.

A bientôt au prochain numéro

D Ehrengarth – Président A.LIR

Le coup de coeur de la librairie A Livre Ouvert

"Le service des manuscrits" d'Antoine Laurain

Flammarion

"Toute ressemblance avec des personnages ayant existé serait totalement (in)fortuite....

Violaine Lepage règne en maîtresse sur le service des manuscrits d'une vénérable maison d'édition parisienne. Elle est à tu et à toi avec le gratin de la littérature nationale et mondiale en ayant jusqu'au 06 de Stephen King. C'est justement en revenant des Etats-Unis où elle l'a rencontré pour lui faire signer le contrat pour son prochain livre que l'avion qui la transporte, elle et sa jeune assistante, est contraint à un atterrissage très chaotique. Extraite de l'aéronef en vrac avec de multiples blessures, Violaine se réveille à l'hôpital avec cette question lancinante : où est Camille Désencres dont elle a publié le premier roman "Les fleurs de sucre" et qui va peut-être remporter le Goncourt ? Et surtout qui est-il ou elle?
Le ou la mystérieuse auteur(e) ne s'est jamais montré(e) et personne ne sait qui elle (il) est. Sommes-nous partis pour un nouvel "Emile Ajar"?

Antoine Laurain croque avec humour, finesse et talent les tours et détours, les grandes vacheries et les intrigues à la petite semaine qui font les délices du tout Paris littéraire. Violaine est arrivée à cette position clef dans cette maison d'édition en partant de tout en bas puisqu'elle a démarré comme assistante lectrice. Son ambition, sa beauté (qu'elle n'a pas hésité à utiliser à toutes fins utiles) et son "flair" pour "Le best-seller" lui ont permis de gravir un à uns et plutôt rapidement les échelons. Qu'a-t-elle fui, quel secret cache-t-elle pour qu'elle se retrouve au coeur d'une enquête sur un triple meurtre qui correspond en tout point à l'intrigue du roman de Camille Désencres?

Willy

Librairie A Livre Ouvert - 4 rue du Marché aux Poissons - 67160 Wissembourg

Alo

Le coup de cœur de la librairie Pleine Page

"Tous les vivants" de C.E. Morgan

Gallimard

Orpheline, une enfance dans un sombre pensionnat, Aloma n'a de passion que pour le piano et la musique, la lumière et les vastes horizons. C'est dire sa désillusion quand elle rejoint son fiancé Orren dans la ferme des parents décédés. Demeure dévastée, terres cernées, sauvages, ravagées par la sécheresse, un piano en ruines; et ce conjoint solaire qui se révèle un compagnon sombre et taciturne, miné par un profond secret. Il y a bien le troublant pasteur et les leçons de piano de l'église à coté, mais avant de se choisir un destin, il ne faudra pas oublier cette terre, qui au fil des saisons qui passent, de la nature qui donne et qui reprend, des naissances et des morts des bestiaux, nous attire, nous enracine, nous donne une identité.

Fabrice

Librairie Pleine Page - 13 rue Sainte Barbe - 67600 Sélestat

Plp

Le coup de cœur de la librairie Parenthèse

"Occupé" de Matthieu Maudet

Editions Loulou & Cie l'Ecole des Loisirs

C'est l'histoire du Petit Chaperon Rouge qui se promène dans la forêt et qui a soudain très envie de faire pipi. Malheur, les toilettes sont occupées. Arrive un petit cochon avec le même besoin pressant, puis un deuxième petit cochon .. L'occupant des toilettes remet sa culotte, puis son pantalon et tout d'un coup il sort ..et tout le monde part en courant car c'est le LOUP, bien sûr !!! Comme il voit qu'il n'y a plus personne qui attend, il retourne aux toilettes pour finir...son livre !

C'est drôle, très coloré . Un petit album rigolo pour ne plus avoir peur du loup.

Claudia

Librairie La Parenthèse - 63 rue Boecklin - 67000 Strasbourg

Par

Les coups de cœur de la librairie Ehrengarth

"Briser en nous la mer gelée " d'Erik Orsenna

Gallimard

« Briser en nous la mer gelée », quel titre étrange… Erik Orsenna nous livre un texte en 2 parties où effectivement la glace est présente, soit au sens figuré, soit au sens réel. Dans la 1° partie Gabriel, le héros du roman écrit à la juge qui doit prononcer son divorce. Cette méthode lui permet d’expliquer sa rencontre avec sa femme, le coup de foudre malgré leurs différences, leurs instants partagés, leurs passions, mais aussi une certaine froideur qui s’est installée avec le temps et qui les mène devant la magistrate. Ces textes sont en fait de magnifiques lettres d’amour, et, malgré la procédure Gabriel reste fou de Suzanne.

Dans la 2° partie Gabriel, seul et complétement perdu, se met en retrait de son travail d’expert en eau, canaux et écluses et accepte la mission d’un éditeur qui lui demande de rédiger un livre sur un certain Papanine, espion russe. Pour ce faire il se rend en Alaska, terre russe vendue aux USA en 1867, où encore règne un parfum de guerre froide et où persistent de nombreuses traces et traditions anciennes.

«  Briser en nous la mer gelée » nous révèle une fois encore les 2 facettes d’Erik Orsenna, l’écrivain, membre de l’Académie française, qui nous livre de magnifiques textes sur les relations humaines et sur l’amour, et le passionné de géographie, d’histoire et de nature qui par le passée nous a fasciné avec l’eau, le papier, le coton ou même le moustique.

Lpe 3

"Resurrection Song" de Teodoro Gilabert

Bucher Chastel

« Résurrection Song »,  un OVNI livresque, un petit roman, une fable contemporaine, un documentaire, un hommage à Bob Marley, un clin d’œil, une farce… Ce roman de Téodoro Gilabert est tout cela à la fois.

Il nous raconte que Bob Marley est apparu, place Tian’anmen, dans un concert où il rencontre Nadia qui tombe amoureuse de lui, mais aussi à Paris, à Marseille, au Vatican, en Afrique, un peu partout à travers le monde ... Bob va aussi entretenir une sorte de relation plus ou moins suivie avec Nadia, et faire l’objet d’une enquête par un membre de la Nonciature de Paris sous le code «  affaire Rasta Man ». Ces 2 personnages vont le conduire à une rencontre avec le pape François mais aussi à la tribune de l’ONU….

«  Résurrection Song » est construit par une succession de témoignages des différents acteurs de cette histoire, Bob Marley compris qui nous explique notamment qu’il ne maîtrise pas ses apparitions, qu’il ne sait vraiment pas ce qui lui arrive, ni pourquoi. Le monde se demande s’il est un nouveau Messie, ou même le Messie attendu par toutes les religions. Chaque intervention apporte un éclairage sur le monde, l’humanité et les religions. Chaque intervention est ponctuée par des strophes des chansons de Bob et il impossible de ne pas les chantonner dans sa tête lors de cette lecture plaisir et amusement …

Dominique

Librairie Ehrengarth - 14 route du Polygone - 67100 Strasbourg

Lpe2

Le feuilleton des écrivains de l'association Littér'Al

Episode N°14 par Gilles Buscot

– Eh bien, on va aller chez vous et le lire ensemble. Vous avez du Doliprane ? »

C’était à croire qu’il connaissait mes moindres habitudes ! J’étais moi-même sujet aux migraines et j’avais toujours une boîte de doliprane dans la poche intérieure de ma veste… J’extirpai la boîte en question. J’en sortis une plaquette encore vierge. D’un geste qui se voulait expert, j’exerçais une pression du pouce sur l’un des opercules. Je fis tomber un gros cachet sécable dans le creux de sa main. Il ne parut guère surpris et encore moins reconnaissant. Sans sourciller, il goba le cachet entier, vidant d’un trait son reste de thé vert. Seul le va-et-vient de sa pomme d’Adam trahissait une déglutition difficile.

« C’est du 1000, mon vieux ! » lui dis-je d’un air entendu, espérant un semblant de gratitude de sa part.

Mais mon interlocuteur continuait de me prendre de haut :

« Assez perdu de temps ! », maugréa-t-il. « On file à votre bureau et on se plonge dans la lecture du Cannibale de Bâle » … Puis il ajouta, en se raclant la gorge : « Quel titre, quand même ! »…

L’instant d’après, nous grimpions dans un immense camion de pompier. Un véhicule d’un rouge rutilant, à faire rêver tous les petits garçons de la terre. Je fis glisser la ceinture à enrouleur, mais j’eus à peine le temps d’entendre le petit clic. Déjà mon voisin démarrait en trombe, sans prendre le temps de se ceinturer lui-même. Déjà il déclenchait une sirène tonitruante qui fit sursauter les passants et paniquer les automobilistes. Déjà il grillait son premier feu rouge…

Buscot

Gilles Buscot